Boas-novas europeias expressas em músicas:


– Juventus = campeonissimo!!!

 

– François Hollande = champion en France!!!!

Et pour célébrer le résultat des élections françaises, il n’y a pas de musique meilleure que…les chansons de Carla Bruni, bien sûrrrrr!!!!

http://www.youtube.com/watch?v=Me7wlASiKUg

Il semble que quelqu’un ait convoqué l’espoir
Les rues sont des jardins, je danse sur les trottoirs
Il semble que mes bras soient devenus des ailes
Qu’à chaque instant qui vole je puisse toucher le ciel
Qu’à chaque instant qui passe je puisse manger le ciel
Le clochers sont penchés les arbres déraisonnent
Ils croulent sous les fleurs au plus roux de l’automne
La niege ne fond plus la pluie chante doucement
Et même les réverbères ont un air impatient
Et même les cailloux se donnent l’air important
Car je suis l’amoureuse, oui je suis l’amoureuse
Et je tiens dans me mains la seule de toutes les choses
Je suis l’amoureuse, je suis ton amoureuse
Et je chante pour toi la seule de toutes les choses
Qui vaille d’être là, qui vaille d’être là
Le temps s’est arrêté, les heures sont volages
Les minutes frissonnent et l’ennui fait naufrage
tout paraît inconnu tout croque sous la dent
Et le bruit du chagrin s’éloigne lentement
Et le bruit du passé se tait tout simplement
Oh, les murs chagent de pierres,
Le ciel change de nuages,
La vie change de manières et dansent les mirages
On a vu m’a-t-on dit le destin se montrer
Il avait mine de rien l’air de tout emporter
Il avait ton allure, ta façon de parler

Car je suis l’amoureuse, oui je suis l’amoureuse

Et je tiens dans me mains la seule de toutes les choses
Je suis l’amoureuse, je suis ton amoureuse
Et je chante pour toi la seule de toutes les choses
Qui vaille d’être là, qui vaille d’être là
Dans ma jeunesse, il y a des rues dangereuses
Dans ma jeunesse, il y a des villes moroses
Des fugues au creux d’ la nuit silencieuseDans ma jeunesse, quand tombe le soir
C’est la course a tous les espoirs
Je danse toute seule devant mon miroirMais ma jeunesse me regarde serieuse, elle me dit
“Qu’as-tu fait de nos heures ?
Qu’as-tu fait de nos heures precieuses ?
Maintenant, souffle le vent d’hiver”Dans ma jeunesse, il y a de beaux departs
Mon coeur qui tremble au moindre regard
L’incertitude au bout du couloir

Dans ma jeunesse, il y a des interstices
Des vols planes en etat d’ivresse
Des atterrissages de detresse

Mais ma jeunesse me regarde severe, elle me dit
“Qu’as-tu fait de nos nuits ?
Qu’as tu fait de nos aventures ?
Maintenant, le temps reprend son pli”

Dans ma jeunesse, il y a une priere
Une prouesse a dire ou a faire
Une promesse, un genre de mystere
Dans ma jeunesse, il y a une fleur
Que j’ai cueillie en pleine douceur
Que j’ai saisie en pleine frayeur

Mais ma jeunesse me regarde, cruelle,
Elle me dit “C’est l’heure du depart”
Je retourne a d’autres etoiles
Et je te laisse la fin de l’histoire.

Tu es ma came,
Mon toxique, ma volupté suprême,
Mon rendez-vous chéri et mon abîme
Tu fleuris au plus doux de mon âme
Tu es ma came
Tu es mon genre de délice, de programme
Je t’aspire, je t’expire et je me pâme
Je t’attends comme on attend la manne
Tu es ma came
J’aime tes yeux, tes cheveux, ton arôme
Viens donc là que j’te goûte que j’te hume
Tu es mon bel amour, mon anagramme
Tu es ma came
Plus mortelle que l’héroïne afghane
Plus dangereux que la blanche colombienne
Tu es ma solution, mon doux problème
Tu es ma came
A toi tous mes soupirs, mes poèmes
Pour toi toutes mes prières sous la lune
A toi ma disgrâce et ma fortune
Tu es ma came
Quand tu pars c’est l’enfer et ses flammes
Toute ma vie, toute ma peau te réclament
on dirait que tu coules dans mes veines
Tu es ma came
Je me sens renaître sous ton charme
Je te veux jusqu’à en vendre l’âme
À tes pieds je dépose mes armes
Tu es ma came
Tu es ma came
Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s